Histoire du Reiki

L’histoire du reiki a commencé il y a une centaine d’année au Japon grâce à Mikao USUI SENSEI né le 15 août 1865. Issu d’une famille de Samouraï, c’est un homme exceptionnel qui cherchera toute sa vie des réponses aux questions spirituelles qui l’animent. En 1922, à l’âge de 57 ans, il entame une méditation bouddhiste et un jeûne de 21 jours sur le mont KURAMA, montagne sacrée aux alentours de Tokyo, connue pour ses qualités énergétiques très particulières. Lors de cette expérience, il ressent les bienfaits de cette énergie et se sent investit d’une puissante force guérisseuse. Investit par «une mission », il va commencer à traiter ses proches, ses amis en leur donnant cette énergie par ses mains.

Le succès aidant, il ouvre cette même année une clinique Reiki à Tokyo qui voit affluer des malades. Ils deviennent tellement nombreux qu’il doit commencer à animer des ateliers pour partager son savoir. Lors du terrible tremblement de terre de 1923 qui fit des milliers de morts et blessés, USUI soigna nombre d’entre eux et fut honoré par l’Empereur ce qui lui conféra un grand respect pour sa sagesse et son savoir. Il devint célèbre sous le nom de SENSEI (Professeur) et fût reconnu partout à travers le Japon pour ses remarquables talents de guérisseur. Quelques années avant sa mort, USUI transmit son savoir et ses enseignements au docteur CHUJIRO HAYASHI (1879-1940) qui était un officier de marine retraité.

Celui-ci fondit une clinique REIKI à Tokyo ouverte à toute personne souhaitant recevoir des soins ou apprendre le Reiki. Une jeune japonaise HAWAYO TAKATA (1900-1980) venu d’Hawaï et souffrant de plusieurs troubles graves se fit soigner plusieurs mois dans la clinique du docteur CHUJIRO HAYASHI à l’issu desquels elle fut guérie. Très impressionnée, elle supplia CHUJIRO HAYASHI de lui enseigner le Reiki. Elle devint son élève et resta près de lui plus d’un an au terme duquel elle retourna à Hawaï et ouvrit la première clinique Reiki en occident. Elle y travailla avec succès en tant que thérapeute. En 1938, CHUJIRO HAYASHI lui rendit visite et lui transmit les derniers enseignements (niveau de maitrise) pour qu’elle puisse enseigner. Elle fit de nombreux voyages à travers l’Amérique du nord où elle forma 22 maîtres Reiki avant sa mort.

Grâce à eux, le Reiki se développa dans le monde entier pour en être aujourd’hui une technique thérapeutique complémentaire, reconnue dans de nombreux pays, recommandée par de nombreux médecins en Europe et même utilisée largement dans les hôpitaux de certains de ces pays.